Actualités

Quatre ans après, une minute pour la paix


par Terrasanta.net |  8 juin 2018

Rome, le 8 juin 2014: le pape François avec Shimon Peres, Mahmoud Abbas et le Patriarche Bartholomée Ier

Pour relancer le message de paix du 8 juin 2014, une initiative proposée aux croyants et non-croyants a été lancée pour prendre une minute de prière ou de silence, à 13h le 8 juin.


« Là où tu te trouves, à 13h, arrête-toi, incline la tête et prie pour la paix » : cet appel est lancé par le Forum International de l'Action Catholique (FIAC) et d'autres entités catholiques italiennes et argentines à l’occasion du quatrième anniversaire de la réunion de prière qui en 2014 avait réuni dans les jardins du Vatican, le pape François, le Patriarche de Constantinople Bartholomée Ier, les présidents israélien et palestinien, Shimon Peres et Mahmoud Abbas.

« Seigneur, désarme la langue et les mains, renouvelle les cœurs et les esprits, pour que la parole qui nous fait nous rencontrer soit toujours « frère », et que le style de notre vie devienne : shalom, paix, salam ! Amen. ». Ce sont les derniers mots de cette prière. Depuis lors, le 8 juin est devenu une date importante pour rappeler le besoin de paix, en Terre Sainte, au Moyen-Orient, comme dans d'autres zones de conflit.

Aujourd'hui, l'initiative d'un moment de prière intitulé « Une minute pour la paix » est renouvelée dans différentes parties du monde. Une invitation à tous ceux qui souhaitent consacrer une minute de leur temps pour invoquer la fin des conflits qui ensanglantent le monde, avec une pensée particulière à des situations souvent oubliées par le public, comme le Burundi, la Colombie, l'Ukraine, le Myanmar. Le communiqué du Forum International de l'Action Catholique rappelle également qu'avec la tête baissée pendant une minute dans la prière silencieuse, les quelque 250 représentants pastoraux de la jeunesse réunis au Panama pour la préparation de la prochaine Journée Mondiale de la Jeunesse (janvier 2019) marqueront un temps de pause dans leurs activités.

Le Pape, qui a si souvent rappelé la nécessité de prier ensemble pour la paix, chrétiens, juifs et musulmans, a souhaité une rencontre œcuménique le 7 juillet à Bari pour réfléchir et prier pour le Moyen-Orient.

Propriétés des Eglises: la menace plane toujours

Sous la pression des Eglises de Jérusalem, Benjamin Netanyahu est intervenu pour freiner l’examen d’un projet de loi qui autoriserait l’Etat à saisir les terres vendues par elles. Mais report ne veut pas dire retrait.

Canonisation de Paul VI: l'écho oecuménique de Mar Saba

Dans la nuit du 13 au 14 octobre, le corps de Saint Sabas (439-532 après J.-C) a été placé dans un reliquaire neuf. Un écho quasi simultané à la canonisation de Paul VI qui avait permis la restitution des reliques en 65.

L'Australie hésite à transférer son ambassade à Jérusalem

Le pays des kangourous sautera-t-il le pas à son tour en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël. Entre intérêts locaux et enjeux internationaux, la réponse est en suspens.

Israël: nouvel acte de vandalisme antichrétien à Beit Gemal

Dans un communiqué du 17 octobre 2018, l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte a condamné la profanation du monastère salésien de Beit Gemal, dans le centre d’Israël. Appelant l’Etat hébreu à agir.