Attualità

Le réseau franciscain appelé à prier pour la paix en Syrie


par Terresainte.net |  26 novembre 2016

Prière des enfants syriens pour la paix dans leur pays, le 6 octobre 2016 ©Paroisse latine d'Alep

Le Ministre général des Franciscains et le Custode de Terre Sainte lancent un appel au réseau franciscain mondial pour organiser un mouvement de prière avec les enfants pour la paix en Syrie.


(Jérusalem/mab) - Samedi 26 novembre, le site de l’Ordre des Frères Mineurs (appelés plus communément Franciscains) et le site de la Custodie de Terre Sainte (la province religieuse des franciscains de plusieurs pays au Proche-Orient, dont la Syrie) ont publié un appel au réseau franciscain mondial à faire prier les enfants pour la paix en Syrie. Espérant ainsi, que la prière « des petits » inspire les actions et décisions des « grands ».

Concrètement, le frère Michael Perry et le frère Francesco Patton, les deux signataires de l’appel, invitent le réseau franciscain à organiser chaque 1er dimanche du mois, lors des célébrations eucharistiques auxquelles on trouve la plus grande assistance d’enfants, une prière pour la paix au début de la célébration avec la récitation de la prière de saint François d’Assise (« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix ») et une autre dans la prière universelle. Ils invitent aussi les écoles de spiritualité franciscaine à organiser des prières dans leurs chapelles et quand les fraternités d’inspiration franciscaine ne sont pas en charge pastorale d’enfants à insérer cette prière dans les offices des laudes et des vêpres. (Pour plus de détails, voir le texte de l’appel).

Toutes les initiatives prises dans le monde sont appelées à être relayées sur la page Facebook ouverte ce même jour Children in prayer for peace.

L’initiative reprend celle initiée par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED) intitulée « Enfants en prière pour la paix » et que les enfants syriens les premiers avaient relayé début octobre. ( Voir notre article Une colombe dans le ciel d'Alep)

Cet appel, précise la lettre, est adressé à tout le réseau franciscain mondial, Frères Mineurs, Clarisses, membres de l’Ordre Franciscains séculier, comme à toutes les femmes et les hommes de bonne volonté. Il s’inscrit à la suite d’un précédent message des mêmes signataires en appelaient au Conseil de sécurité des Nations Unies et à la Communauté Internationale afin qu’ils « se mobilisent concrètement pour que Alep. (Voir notre article Appel pour la ville d'Alep de l'Ordre franciscain).

Un appel resté largement lettre morte puisque ni les uns ni les autres ne semblent décidés à se bouger pour trouver une solution de justice et d’apaisement. Sur le terrain en revanche la situation continue de se détériorer, notamment dans la ville d’Alep où les Forces gouvernementales et des forces d’oppositions au régime variées s’affrontent prenant en étau les populations civiles des deux côtés de la ville soumise de part et d’autres à de nombreux bombardements.

« Dieu ne peut pas ne pas entendre la prière des enfants », déclaraient les religieux présents à Alep autour des enfants le 6 octobre dernier.

Prière de saint François d’Assise pour la paix, dite « prière simple »

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. Amen »

Il viaggio lampo di Donald Trump in Israele e Palestina

Dopo l'esordio in Arabia Saudita, il presidente Usa, al suo primo viaggio all'estero, ha toccato Gerusalemme e Betlemme il 22 e 23 maggio scorsi. Donald Trump vuole cambiare il Medio Oriente. Per ora non si sa come.

Unicef: Ancora troppi bimbi poveri in Medio Oriente e Nord Africa

Sono almeno 29 milioni i bambini che vivono in condizioni di povertà nei Paesi del Medio Oriente e Nord Africa. La valutazione è contenuta in un recente rapporto dell'agenzia Onu per l'infanzia.

Giustizia e Pace: La vita dei palestinesi è lungi dall'essere normale

«La situazione in Israele-Palestina è lungi dall'essere normale», denuncia un comunicato della Commissione Giustizia e Pace dell’Assemblea degli ordinari cattolici di Terra Santa.

L'ambasciata Usa a Gerusalemme? Trump ci riflette

Il presidente Donald Trump non sa ancora se manterrà presto la promessa fatta in campagna elettorale di trasferire da Tel Aviv a Gerusalemme l’ambasciata degli Stati Uniti in Israele. Pressioni contrastanti.