Avoir 20 ans

"Je ne veux pas de fanatiques dans mon pays"


par Andrea Krogmann |  20 février 2015

Pour protéger Jean, nous mettons une photo de la paroisse de Gaza

Jean* a 29 ans. Ingénieur civil de formation, il a vécu en Egypte avant de rentrer à Gaza il y a quatre ans. Comme il ne trouve pas d'emploi, il a peur d'oublier tout ce qu'il a appris.


Jean* a 29 ans. Ingénieur civil de formation, il a vécu en Egypte avant de rentrer à Gaza il y a quatre ans. Comme il ne trouve pas d'emploi, il a peur d'oublier tout ce qu'il a appris.

Quels sont tes hobbies ? Comment occupes-tu ton temps libre ?

Il n'y a rien à faire à Gaza. La vie n'est pas belle, pas du tout. Il n'y a pas d'espoir, ni pour Gaza, ni pour la Palestine. Nous sommes préoccupés par nos problèmes quotidiens : électricité, eau, nourriture… et nous en oublions notre développement.

Tes amis, pensent-ils  comme toi ?

Oui.

T’intéresses-tu à l’actualité du pays ?

Je suis l'actualité, mais je ne peux pas parler de politique. Ici à Gaza, nous n'avons pas de liberté d'expression. En tant que chrétien, c’est même encore plus difficile, car nous sentons une certaine discrimination à cause de notre foi. A Gaza, je ne vais pas dire la vérité pour ne pas mettre ma vie en danger. Si je vais à l’étranger, je pourrai dire ce que je pense, à la condition de ne plus retourner à Gaza.

Parle-nous des membres de ta famille.

Mes parents ont vécu en Libye pendant une trentaine d'années. Quand ils sont rentrés à Gaza, l'argent gagné en Libye nous a permis d’avoir une bonne vie. Mon père est ingénieur électricien et il est très compétent dans son domaine. Mais quand il a pris sa retraite, la situation a dégénéré. J'ai une sœur et un frère. Mon frère a 33 ans, il a fait des études en "business administration". Comme moi, il est au chômage. Nous avons eu de bonnes notes à l'école et à l'université, nos parents ont dépensé tout leur argent pour nos études. Maintenant, il ne reste plus assez d'argent pour vivre et il n'y a pas de boulot.

As-tu une religion ? Si oui, quelle place prend-elle dans ta vie quotidienne ?

Jésus est le monde. La Bible est le meilleur livre et le plus saint du monde. C'est une religion d'amour et de la paix. Il n'y a pas de meurtre, ni de mal, surtout comparé à l'Islam. Si le nombre des musulmans augmente, ils vont détruire le monde, comme on peut voir en France ou en Italie. Là où il y a des musulmans, il y a des conflits et de la destruction. Bien sûr qu'il y a de bons musulmans ouverts, mais cette minorité ne réussira jamais à contrôler la majorité des fanatiques, on le voit bien ici.

Et maintenant, quels sont tes projets sur le plan personnel et professionnel ?

Je cherche du travail. Mais il n’y en a pas, surtout dans mon domaine d’ingénierie. Si je reste à Gaza, je vais tout oublier à cause du manque de pratique. C'est pour cela que je veux partir. J'ai essayé de trouver du travail aux Emirats, sans succès, parce que je suis d'ici. Si je reste, je n'aurai pas la possibilité de construire un futur, je deviens vieux et inutile, pour la société comme pour moi.

Pour finir et en quelques mots, que souhaites-tu à ce pays dans lequel tu habites ?

Je rêve qu'on jette tous les gens qui mélangent la politique et la religion. Je ne veux pas de fanatiques dans mon pays, je veux de la liberté, des gens ouverts, intéressés à la technologie. Et je rêve d'une vraie mixité. La séparation entre hommes et femmes n'est pas normale.

Moi, personnellement, je rêve de pouvoir porter ouvertement et librement un pendentif en forme de croix ainsi que d’avoir un tatouage.

* Le prénom a été changé

"Je suis volontaire pour aider les autres à apprendre la Bible"

Lulu, 23 ans, travaille deux jours par semaine comme masseuse. Pendant son temps libre elle aime partager la parole de Dieu avec les gens.

"Je souhaite qu'on aille de l'avant"

Haya est une arabe israélienne de Nazareth. Elle vient d’y rentrer après avoir étudié en Jordanie, et trouve qu’il est difficile de se réhabituer.

"Je ne me mêle pas de la politique"

Maria est une arabe chrétienne de Nazareth. Attentive aux autres, elle accueille les visiteurs à l’office de tourisme de la ville, et étudie pour devenir enseignante auprès d'enfants ayant des troubles mentaux ou comportementaux. Elle souhaite apporter son aide à tous, sans distinction.

"La paix avec Israël ? Je n'y crois pas"

Pierre* a 29 ans. Le jeune chrétien avec un passeport grec vit à Gaza et rêve d'une vie ailleurs.

Quiz biblique 56

On sait souvent ce qu'est un macchabée, on connait pourtant moins les Macchabées. Rencontre avec une famille révoltée dans ce quizz biblique 56 !

. Emile Levy, Abraham lavant les pieds aux trois anges, 1854, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

Quiz biblique 55

Job est un personnage important de la Bible, dont l'histoire est connue grâce à un livre biblique portant son nom. Connaissez-vous les épreuves que Job a du traverser ? La réponse dans ce quizz. 

. Emile Levy, Abraham lavant les pieds aux trois anges, 1854, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

Quiz biblique 54

Isaïe est un des prophètes les plus connus dans le christianisme pour avoir révélé bien avant la naissance du Christ la vie du Messie. Serez-vous aussi inspiré que lui face à ce nouveau quizz biblique ? 

. Emile Levy, Abraham lavant les pieds aux trois anges, 1854, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts

Les Ahmadis de Haïfa et le bon voisinage

Une petite communauté de musulmans ahmadis vit depuis 1924 sur les pentes du Mont Carmel. « Amour pour tous, haine pour personne » est sa devise. Un principe qui éclaire aussi la lecture du Coran.