Actualités

Des juifs messianiques interdits de mariage en Israel


par Terresainte.net |  5 septembre 2017

Mariage juif dans une synagogue. Photo ©Serge Attal/Flash90

Le mariage juif n'est plus possible pour les juifs messianiques, ces juifs qui croient en Jésus. Le tribunal rabbinique de Tel-Aviv a rendu son jugement mardi.


(Jérusalem/M.A. C) - Nés juifs, un couple messianique voulait se marier dans le judaïsme à Shoham, dans le centre d'Israël. Le cas a été porté devant le tribunal Rabbinique de Tel-Aviv. Le sérieux du sujet a amené trois hauts juges à trancher: Le Rabbi Zavada Cohen, le chef du tribunal, ainsi que le Rabbi Ahiezer Amrani et le Rabbi Zvi Ben Yaakov.

Le mariage dans le judaïsme leur a été refusé parce que pour être juifs ils sont surtout du point de vue des rabbins « messianiques ». En effet, les demandeurs croient que Jésus est Dieu, croient au Nouveau-Testament, se sont fait baptisés "au nom du Père, Fils et Saint-Esprit".  Ils font également partie de la communauté messianique de Tiferet Yeshua à Tel-Aviv et participent à des missions d'évangélisation.

Les juges (dayanim) ont rappelé la décision de la Haute cour de Justice en 1992 concernant les juifs messianiques désirant émigrer en Israël grâce à la loi retour. La halakha, c'est-à-dire la loi et jurisprudence juive, définit comme juif une personne "née d'une mère juive, ou qui s'est converti au judaïsme, et non membre d'une autre religion". Selon la loi, les requérants étaient considérés comme juifs. Le tribunal a considéré qu'ils ne l'étaient plus.

La demande du couple pourra être renouvelée s'ils renoncent à leurs croyances messianiques. Ils devront pour cela devant la cour témoigner de leur foi juive et  quitter toute attache au christianisme. Ils ne devront plus participer aux activités missionnaires et s'écarter de l'association Tiferet Yeshua.

 

Nés d’un renouveau du messianisme au XIXe siècle en Angleterre puis aux Etats-Unis, le mouvement juif messianique s’est répandu dans le monde et compte désormais des centaines de congrégations, regroupées pour la plupart dans  l’ « Alliance internationale des Congrégations et synagogues messianiques ».

Dans la variété des appartenances, les juifs messianiques ont ceci en commun : ils tiennent que  Yechoua (Jésus) est Ha Machiah (le Messie), qu’il a été crucifié, est mort, est ressuscité et reviendra pour régner sur la terre. Ils pratiquent la circoncision et les enfants font leur Bar Mitzvah. Ils gardent shabbat.

En Israël, il y aurait une soixantaine de congrégations qui regrouperaient près de 20 000 membres. Les chiffres sont à manier avec précaution. Un site internet prétend rassembler les nouvelles de la communauté kehilanews.com.

Objectif Lune en février 2019 pour Israël

Space IL, une entreprise privée israélienne, a annoncé le 10 juillet 2018 avoir conçu un module spatial destiné à être envoyé sur la Lune en décembre prochain. Un grand pas pour l’Etat hébreu dans la conquête spatiale.

Le Saint-Siège veut refaire du Liban un pays de pèlerinage

Selon la presse libanaise, le Vatican va remettre le pays du Cèdre sur la liste des pays de pèlerinage catholique en 2019. Un choix bienvenu après la sortie de la première application pour le tourisme religieux au Liban.

L'art juif au Ve siècle, un style figuratif et prospère

Des fouilles menées en Israël indiquent la richesse figurative que les villageois de Huqoq ont accordée au Ve siècle à leur synagogue. Un signe de prospérité contredisant la théorie d’un déclin juif à cette époque.

Fouilles à Bethsaïde, de l'antique ville de Tzer à Cléopâtre

La baisse du niveau du lac de Tibériade a permis de retrouver la porte d’entrée de la ville fortifiée de Tzer (devenue Bethsaïde). S’ajoute à cette rare découverte, une preuve du passage de Cléopâtre en Terre Sainte.