Actualités

Des juifs messianiques interdits de mariage en Israel


par Terresainte.net |  5 septembre 2017

Mariage juif dans une synagogue. Photo ©Serge Attal/Flash90

Le mariage juif n'est plus possible pour les juifs messianiques, ces juifs qui croient en Jésus. Le tribunal rabbinique de Tel-Aviv a rendu son jugement mardi.


(Jérusalem/M.A. C) - Nés juifs, un couple messianique voulait se marier dans le judaïsme à Shoham, dans le centre d'Israël. Le cas a été porté devant le tribunal Rabbinique de Tel-Aviv. Le sérieux du sujet a amené trois hauts juges à trancher: Le Rabbi Zavada Cohen, le chef du tribunal, ainsi que le Rabbi Ahiezer Amrani et le Rabbi Zvi Ben Yaakov.

Le mariage dans le judaïsme leur a été refusé parce que pour être juifs ils sont surtout du point de vue des rabbins « messianiques ». En effet, les demandeurs croient que Jésus est Dieu, croient au Nouveau-Testament, se sont fait baptisés "au nom du Père, Fils et Saint-Esprit".  Ils font également partie de la communauté messianique de Tiferet Yeshua à Tel-Aviv et participent à des missions d'évangélisation.

Les juges (dayanim) ont rappelé la décision de la Haute cour de Justice en 1992 concernant les juifs messianiques désirant émigrer en Israël grâce à la loi retour. La halakha, c'est-à-dire la loi et jurisprudence juive, définit comme juif une personne "née d'une mère juive, ou qui s'est converti au judaïsme, et non membre d'une autre religion". Selon la loi, les requérants étaient considérés comme juifs. Le tribunal a considéré qu'ils ne l'étaient plus.

La demande du couple pourra être renouvelée s'ils renoncent à leurs croyances messianiques. Ils devront pour cela devant la cour témoigner de leur foi juive et  quitter toute attache au christianisme. Ils ne devront plus participer aux activités missionnaires et s'écarter de l'association Tiferet Yeshua.

 

Nés d’un renouveau du messianisme au XIXe siècle en Angleterre puis aux Etats-Unis, le mouvement juif messianique s’est répandu dans le monde et compte désormais des centaines de congrégations, regroupées pour la plupart dans  l’ « Alliance internationale des Congrégations et synagogues messianiques ».

Dans la variété des appartenances, les juifs messianiques ont ceci en commun : ils tiennent que  Yechoua (Jésus) est Ha Machiah (le Messie), qu’il a été crucifié, est mort, est ressuscité et reviendra pour régner sur la terre. Ils pratiquent la circoncision et les enfants font leur Bar Mitzvah. Ils gardent shabbat.

En Israël, il y aurait une soixantaine de congrégations qui regrouperaient près de 20 000 membres. Les chiffres sont à manier avec précaution. Un site internet prétend rassembler les nouvelles de la communauté kehilanews.com.

800 ans en Terre Sainte, aux sources d'une expérience

A Jérusalem, le troisième jour des célébrations du huitième centenaire de la présence des Frères Mineurs en Terre Sainte, différentes initiatives ont renvoyé aux origines du chemin franciscain.


Coup de théâtre, un odéon retrouvé au pied du Mur Occidental

Des archéologues israéliens ont présenté lundi 16 octobre 2017 un nouveau pan du Mur des Lamentations à Jérusalem récemment mis au jour, ainsi qu'un bâtiment public romain, ressemblant à un petit théâtre. Inédit.

800 ans. Salutations du Pape et intervention du card. Sandri

Le Préfet de la Congrégation des Eglises orientales du Vatican est intervenu à Jérusalem lors de la conférence des 800 ans de présence franciscaine en Terre Sainte. Message du pape François.

Huit siècles en Terre Sainte dans l'esprit de saint François

Le ministre général des frères mineurs, Frère Michael Perry, a conclu aujourd'hui à Jérusalem la première des trois journées de célébrations du 800ème anniversaire de la présence franciscaine en Terre Sainte.