Actualités

Mgr Joseph Absi élu à la tête de l'Église melkite


par Rédaction |  21 juin 2017

Mgr Joseph Absi, au centre, nouveau patriarche de l'Église melkite ©photo Facebook de 2015

Le synode melkite a élu aujourd'hui son nouveau patriarche. Mgr Joseph Absi (71 ans) succède à Mgr Grégoire III Laham. Un tournant pour cette église orientale qui était dans la tourmente.


(Jérusalem/n.h.) - Mgr Joseph Absi, 71 ans, a été élu mercredi patriarche par le synode de l'Église catholique grecque Melkite.

Absi a été élu un mois après que le pape François ait accepté la démission du patriarche grec Melkite d'Antioche Gregory III Laham, 82 ans.

L’Église Melkite, qui compte plus de deux millions de fidèles dans le monde, traversait depuis quelques années une crise sérieuse. Un précédant synode en juin 2016 avait été reporté en raison de l’abstention de plusieurs évêques en signe d’opposition à leur patriarche. Ils lui reprochaient, entre autres, une mauvaise gestion des biens immobiliers. Des fidèles parlaient de détournement d’argent et nombreux étaient ceux qui demandaient son départ.

Mgr Laham, patriarche depuis 17 ans, s’était fait beaucoup entendre dans la crise syrienne entre l’aide apporté à ses fidèles et son soutien affiché au président en exercice Bachar El Assad. Il a finalement remis sa démission au pape en mai qui l’avait accepté trop rapidement au goût du patriarche comme l’avait rapporté la presse libanaise.

Le Synode catholique grec Melkite dont la réunion a commencé lundi 19 juin à la résidence d'été du patriarcat à Aïn Traz, au Liban, et devait s’achever le 23 a donc tranché pour une nouvelle figure. Les noms de trois évêques circulaient dont Mgr Bacoubi évêque en Israël. C’est finalement un syrien qui a aussi la nationalité libanaise qui a été élu.

En vertu des règles du Code de droit canonique des Eglises orientales, la nomination du patriarche est immédiatement notifiée au Saint-Siège pour la reconnaissance de la communion ecclésiastique par le pape François.

Depuis le 6 mai jusqu’à ce jour, l'Eglise grecque-melkite, était administrée par Mgr Jean-Clément Jeanbart (74 ans), archevêque d'Alep et doyen du Synode.

Mgr Absi est né le 20 juin 1946 à Damas, Syrie. En 1973, il a été ordonné prêtre et est devenu l'aumônier de la Société missionnaire Saint-Paul. Le 22 juin 2001, il fut nommé archevêque titulaire de Tarse et évêque auxiliaire au patriarcat de Melkite. Depuis 2007, il servait comme vicaire patriarcal dans l'archidiocèse de Damas.

L’intronisation a eu lieu dans l'eglise du patriarcat, Mgr Absi a pris le nom de Joseph Ier.

De Jérusalem à Rome, une Pentecôte pour la Terre Sainte

Le pape s’est dit « spirituellement uni » avec Jérusalem alors que s’y est tenue le 19 mai une veillée pour la paix. Le Saint-Siège avait rappelé deux jours auparavant, à l’Onu, « l’identité unique » de la ville sainte.

Israël sur le point de reconnaître le génocide arménien?

Dans un contexte de crise diplomatique avec la Turquie en raison des répressions à Gaza, 50 députés du parlement israélien - appuient un projet de loi reconnaissant le génocide arménien. Qu’en est-il ?

La dignité de la vie au coeur d'un sommet vaticano-jordanien

Au terme d’un colloque interreligieux à Amman intitulé « religions et dignité de la vie », chrétiens et musulmans ont finalisé un communiqué le 12 mai 2018. Evoquant l’idée d’un code éthique à enseigner dans les écoles.

Gaza: pour le pape, la violence n'amène jamais à la paix

Le 16 mai 2018, le pape François s'est dit « très inquiet et attristé par l’escalade des tensions en Terre Sainte et au Moyen-Orient. » Il en appelle aux Israéliens et Palestiniens ainsi qu’à la communauté internationale.