Actualités

Les Patriarches orientaux catholiques présents autour du Pape en Terre Sainte


 Terresainte.net |  13 mai 2014

Les patriarches (de droite à gauche) Louis Raphaël Sako (chaldéen), Nerses Bedros Tarmouni (arménien), Grégoire Lahham (grec catho), Boutros Raï (maronite) et Ignace Youssef Younan (syrien)

Les Patriarches orientaux catholiques accompagneront le Pape François lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014. Il s'agit des Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien. De ces Patriarches, quatre (maronite, chaldéen, syriaque et copte) seront avec le Pape tout le long de son pèlerinage. Les deux autres l'accompagneront pour une partie de sa visite. Ces Églises, souvent peu connues, ont pourtant une place importante en Orient.


(Jérusalem/GR) - Lors de la messe de sanctification des papes Jean XXIII et Jean Paul II, on les a vus ouvrir le cortège de tous les évêques et cardinaux arrivant sur la place Saint-Pierre.

De nombreux catholiques romains ignorent pourtant qu’ils existent. Ils se sont les Patriarches orientaux catholiques.

Leur Église pour être catholique n’est pas pour autant de rite romain, leurs langues de liturgies n’est pas le latin mais le grec, l’arabe, l’araméen, l’arménien etc.

Ils sont aussi catholiques que les autres mais ils sont comme leurs frères orthodoxes de rite oriental.

Lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014, aux côté du pape vous pourrez voir les Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien.

Les Patriarches orientaux catholiques accompagneront le Pape François lors de son pèlerinage en Terre sainte du 24 au 26 mai 2014. Il s'agit des Patriarches des Églises catholique de rite grec, maronite, chaldéen, syriaque, copte et arménien. De ces Patriarches, quatre (maronite, chaldéen, syriaque et copte) seront avec le Pape tout le long de son pèlerinage. Les deux autres l'accompagneront pour une partie de sa visite. Ces Eglises, souvent peu connues, ont pourtant une place importante en Orient.

Le Patriarche de l'Église syriaque catholique est Sa Béatitude Mgr Mar Joseph Younan III. L'Église syriaque est une des plus petites Églises orientales, mais son territoire patriarcal s'étend à de nombreux pays du Moyen-Orient. Le terme syriaque sert à désigner la nation et la langue des Araméens après leur conversion au christianisme au IIIe siècle. Le rite est de langue syriaque qui se rapproche de l'araméen, langue du Christ.

A Jérusalem, il est représenté par Mgr Grégoire Pierre Melki, Exarque de Jérusalem en Terre Sainte et de Amman, ordonné évêque à Beyrouth le 18 mai 2002.

Le Cardinal Mar Béchara Boutros Rai est le Patriarche de l'Eglise maronite catholique. Venus d'Antioche vers le Liban au VIIe siècle, les Maronites constituent aujourd'hui une des plus grande communauté chrétienne au Moyen Orient (estimée à un million de croyants). Centrée au Liban, cette Eglise s'est élargie sur le monde entier. Elle est d'origine monastique, fondée par le moine Saint Maron. Les langues liturgiques sont le syriaque et l'arabe.

À Jérusalem il est représenté par Mgr Moussa El-Hage, élu au siège archiéparchial maronite de Haïfa et de Terre Sainte et à l’Exarchat patriarcal de Jérusalem, Palestine et Jordanie en juin 2012.

Concernant l'Église chaldéenne catholique, Sa Béatitude Louis Raphaël Ier Sako en est le Patriarche. Cette Église provient de la Mésopotamie. Originaire de l'Église assyrienne d'Orient, l'Église chaldéenne est l'ancienne Église de Perse, mais constituée de membres qui se sont unis à Rome. Elle compte maintenant cinq ordres religieux masculins en plus de deux congrégations féminines. Leur liturgie, qui se rapproche de la liturgie synagogale juive, est de langue araméenne.

L’Église chaldéenne n’ayant quasiment pas de fidèles en Israël et Palestine, sa représentation est en Jordanie avec comme vicaire le père Raymond Moussalli.

L'Église grecque catholique a pour Patriarche Grégoire III Laham. Il s'agit d'une des communautés catholiques d'Orient les plus importantes avec 1,3 million de fidèles répandus à travers le monde et une présence quantitative importante en Terre Sainte. Cette Église se rapproche historiquement des patriarcats d'Antioche et de Jérusalem. Elle préserve le rite byzantin.

L’Église grecque catholique compte trois représentations en Terre Sainte. Mgr Youssef Jules Zerey est vicaire patriarcal à Jérusalem depuis juin 2008. L’archiparchie d’Acre, avec son siège à Haïfa a actuellement son siège vacant, et  l’évêque maronite Mgr Moussa El-Hage en est l’administrateur. L’Église grecque catholique compte également une représentation en Jordanie avec à sa tête, Yaser Al –Ayyash Archevêque de Pétra et de Philadelphie.

Mgr Ibrahim Isaac Sidrak est le Patriarche de l'Église copte catholique. On le nomme Patriarche d'Alexandrie en raison de la provenance égyptienne de l'Église copte. L'Eglise copte est aujourd'hui la plus vaste au Moyen Orient, avec une population de Coptes orthdoxes considérable. Il y a aussi de plus petites communautés catholiques et protestantes. Le rite copte est d'origine alexandrine.

L’Église copte catholique n’est pas représentée en Terre Sainte et le peu de catholiques présents sont sous les soins des Fransiscains d'Egypte.

Le patriarche de l'Église arménienne catholique est Nersès Bédros XIX Tarmouni. Cette Église de langue, culture et histoire arménienne s'est étendue au Moyen-Orient. Elle comporte aujourd'hui une congrégation féminine et deux masculines. Le patriarcat se situe maintenant au Liban. Son rite est arménien.

À Jérusalem il est représenté par Mgr Georges Dankaye depuis 2014.

Invocation à plusieurs voix au Vatican pour une paix juste

«Nous sommes frères, fils du même Père : ce n’est que si nous le reconnaissons que nous obtiendrons la paix ». C’est sur ces mots que le pèlerinage en Terre Sainte du pape François s’est achevé au Vatican, le dimanche 8 juin, jour de la Pentecôte. Les présidents palestinien et israélien Mahmoud Abbas et Shimon Peres ont accepté l'invitation du pape et l’ont rejoint pour prier pour la paix. Le patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, était également présent.

Les hommages philatéliques à la visite du pape François en Terre Sainte

Des timbres spéciaux et des oblitérations ont salué et immortalisé le récent pèlerinage du pape François en Terre Sainte. Tout a été fait dans le respect de la tradition. L’initiative des Postes du Vatican a été complétée par celles des services postaux de Jordanie et d’Israël. Autres émissions célébration de la visite du pape sont attendus dans les prochains mois.

Au Cénacle, la source de l'Église missionnaire

Au Cénacle, site de la Dernière Cène de Jésus avec ses disciples, juste avant sa passion, mais aussi site de la Pentecôte, le pape a conclu sa visite en Terre Sainte par une messe concélébrée avec quatre-vingts patriarches, évêques, prêtres et membres de sa suite. L’homélie de François évoque l'amour qui anime le service et la mission.

François à Yad Vashem : Honte au mal qui réside en l'homme

« Adam, où es-tu ? Où es-tu, homme ? Où es-tu donc ? ». Dans le lieu de mémoire le plus sacré du peuple juif - Yad Vashem, le mémorial de la Shoah – le pape François a choisi de prononcer les paroles de la Genèse, les paroles qui sortent de la bouche de Dieu, les paroles de la miséricorde d'un créateur presque déchiré par la douleur de ne plus reconnaître sa créature.

Un seul guide touristique certifié en yiddish par Israël

Le ministère israélien du Tourisme a récemment donné son agrément à un guide ultra-orthodoxe afin de mener des groupes de touristes en yiddish. Une aubaine pour le tourisme ultra-orthodoxe en Israël.

La Syrie va restaurer le mémorial arménien de Deir ez-Zor

Le président syrien s’est engagé à faire reconstruire sur fonds publics le mémorial des martyrs arméniens dans la ville syrienne de Deir ez-Zor, dynamité par les djihadistes en 2014.

Haïfa: la sculpture Mc Jesus, l'offense qui ne passe pas

Mc Jesus, la sculpture de Ronald McDonald crucifié, exposée dans le cadre d’une exposition à Haïfa (Israël) a suscité un vif émoi parmi les chrétiens de Terre Sainte. La ministre de la culture a même demandé son retrait.

Liban: vers l'arrêt du déclin de la population chrétienne

Au cours de ces deux dernières années, la population libanaise chrétienne est restée stable et devrait passer de 38% à 40% dans les décennies qui viennent, selon l'Annuaire de la démographie religieuse internationale.